Egypte: des salafistes du Sinaï menacent de faire face à toute “répression de l’armée”

Un groupe de salafistes opérant dans le Sinaï a menacé de prendre des mesures de rétorsion contre l’armée égyptienne si cette dernière poursuivait son "agression contre la population locale" dans la péninsule.

"Nous n’avons jamais levé nos armes contre l’armée égyptienne", affirme ce groupe lors d’une déclaration citée par les médias égyptiens.

"Du sang est versé sur le Sinaï, et l’agression cruelle de l’armée égyptienne nous amène à prendre des mesures de rétorsion. Ce n’est pas notre combat, ce n’est pas notre guerre, mais nous serons obligés de répondre à l’agression et à l’injustice", précise le groupe.

Le 5 août dernier, un poste-frontière situé près de la ville de Rafah (Sinaï) a été attaqué par un groupe de "Jihadistes" qui ont tué 16 militaires égyptiens. Selon le Caire, le groupe comprenait 35 combattants, membres d’organisations étroitement liées au mouvement salafiste.

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.

Ce site Web utilise des cookies pour améliorer votre expérience. Nous supposerons que vous êtes d'accord avec cela, mais vous pouvez vous désinscrire si vous le souhaitez. J'accepte Lire la suite