Coronavirus : la BAD accorde 285 millions de dollars aux pays du G5 Sahel

La Banque africaine de développement (BAD) a annoncé jeudi accorder un total de 285 millions de dollars de financements au Burkina Faso, au Mali, à la Mauritanie, au Niger et au Tchad pour les aider à lutter contre la pandémie de coronavirus.

“Le conseil d’administration de la BAD a approuvé un appui budgétaire de 284,8 millions de dollars pour soutenir les efforts des pays du G5 Sahel (Burkina Faso, Mali, Mauritanie, Niger, Tchad) dans la mise en œuvre de leurs plans de riposte à la pandémie de Covid-19 et de relance économique”, indique la banque dans un communiqué.

Le Niger bénéficiera d’un financement de 108,8 millions de dollars, le Burkina Faso de 54,6 millions et le Mali de 48,9 millions, sous forme de prêts et de dons. Le Tchad recevra 61,2 millions de dollars et la Mauritanie 10,2 millions, sous forme de dons.

Ce soutien financier entre “dans le cadre de la Facilité de réponse rapide contre le Covid-19” dotée de 10 milliards de dollars, lancée par la BAD en avril.

Il permettra de renforcer les systèmes de santé des pays concernés, de soutenir la “résilience économique” et d’atténuer l’impact social de l’épidémie, selon la BAD.

“Cet appui est particulièrement important pour les pays du G5 Sahel déjà sévèrement touchés par un triple choc climatique, humanitaire et sécuritaire”, a déclaré Marie-Laure Akin Olugbade, directrice générale de la Banque pour l’Afrique de l’Ouest, citée dans le communiqué.

A l’exception de la Mauritanie, les pays du G5 Sahel sont en proie à des attaques jihadistes meurtrières depuis plusieurs années. Le Mali traverse en outre une grave crise politique.

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.

Ce site Web utilise des cookies pour améliorer votre expérience. Nous supposerons que vous êtes d'accord avec cela, mais vous pouvez vous désinscrire si vous le souhaitez. J'accepte Lire la suite