Copé : “le pire du pire, le retour au RPR UDF”

Interrogé sur l’UDI, la formation politique de Jean-Louis Borloo, et le risque de débauchage d’élus UMP, Jean-François Copé a indiqué qu’il aurait à cœur de "rassembler pour qu’on n’oublie que c’est à l’intérieur de l’UMP que toutes les sensibilités doivent êtres présentes".

"Pour moi, le pire du pire, c’est le retour au RPR UDF, c’est-à-dire des querelles fratricides qui ont conduit à 14 ans de mitterrandisme", a conclu le patron de l’UMP. "Mon premier souci, si je suis élu, sera d’avoir une grande famille politique de droite et de centre droit, à l’image de la CDU en Allemagne, a-t-il expliqué.

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.

Ce site Web utilise des cookies pour améliorer votre expérience. Nous supposerons que vous êtes d'accord avec cela, mais vous pouvez vous désinscrire si vous le souhaitez. J'accepte Lire la suite