CIV: Gbagbo “avisera” si la Cédéao attaque

Le président sortant de Côte d’Ivoire, Laurent Gbagbo, "avisera" si des Etats africains mettent à exécution leur menace de recourir à la force pour le chasser du pouvoir mais estime que l’heure est à la négociation.

La Communauté économique des Etats d’Afrique de l’Ouest (Cédéao) envisage d’intervenir militairement s’il persiste à refuser de céder sa place malgré la pression internationale et les émissaires de la Cédéao doivent retourner lundi à Abidjan. Prié de dire s’il quitterait le pouvoir en cas d’opération de la Cédéao, Laurent Gbagbo a déclaré dans une interview diffusée vendredi par la chaîne de télévision Euronews : "Je verrai, j’aviserai. Mais ce n’est pas à l’ordre du jour pour le moment. Ce qui est à l’ordre du jour c’est la discussion. Donc, nous discutons".

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.

Ce site Web utilise des cookies pour améliorer votre expérience. Nous supposerons que vous êtes d'accord avec cela, mais vous pouvez vous désinscrire si vous le souhaitez. J'accepte Lire la suite