Chérèque veut un accord sur “une méthode de travail”

Le chef de la file de la CFDT, François Chérèque, est arrivé le premier à Matignon mardi matin. Il a déclaré vouloir "se mettre d’accord sur une méthode de travail efficace" pour aborder "la priorité n°1, l’emploi", "la lutte contre le chômage" et "la défense des salariés en difficultés". Arrivé "dans un bon état d’esprit", il a espéré que "le dialogue social ne soit pas un coup de début de quinquennat mais une méthode de travail".

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.

Ce site Web utilise des cookies pour améliorer votre expérience. Nous supposerons que vous êtes d'accord avec cela, mais vous pouvez vous désinscrire si vous le souhaitez. J'accepte Lire la suite