Carlton de Lille : les avocats de DSK dénoncent un “lynchage médiatique”

Ces derniers jours, le nom de Dominique Strauss-Kahn est de plus en plus ressorti dans l’enquête sur le réseau de proxénétisme autour de l’hôtel Carlton de Lille. Des SMS évoquant des soirées libertines dans plusieurs villes européennes, que DSK aurait envoyés à Fabrice Paszkowski, ont été publiés dans la presse. Ce dernier a déjà été écroué dans cette affaire, il est soupçonné d’avoir organisé des parties fines auxquelles DSK aurait participé.

"Ces SMS ne sont pas expliqués, on peut les interpréter de toutes les façons que l’on veut", rétorque Maître Leclerc, un des avocats de DSK.

Depuis l’apparition de son nom dans cette affaire, l’ancien dirigeant du FMI demande à être entendu par les juges. Ses avocats réitèrent aujourd’hui cette requête, dénonçant un "lynchage médiatique quotidien".

Selon des sources proches du dossier, DSK sera effectivement entendu dans cette affaire, sans pouvoir préciser quand, ni sous quel statut. Mais ses avocats précisent qu’il n’a pour l’instant reçu aucune convocation.

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.

Ce site Web utilise des cookies pour améliorer votre expérience. Nous supposerons que vous êtes d'accord avec cela, mais vous pouvez vous désinscrire si vous le souhaitez. J'accepte Lire la suite