Attentat de Beyrouth : Le Maroc condamne un “acte criminel” qui porte atteinte à la sécurité et à la stabilité du Liban

Attentat de Beyrouth : Le Maroc condamne un
Le Maroc a condamné l’attentat à la voiture piégée perpétré vendredi à Beyrouth, soulignant qu’il s’agit d’un "acte criminel visant à porter atteinte à la sécurité et à la stabilité du Liban frère", indique samedi un communiqué du ministère des Affaires étrangères et de la Coopération.

"Dénonçant cet acte criminel et considérant qu’il vise à porter atteinte à la sécurité et à la stabilité du Liban frère et à semer le trouble dans son territoire, le Royaume du Maroc exprime ses sincères condoléances au gouvernement libanais et sa vive compassion aux familles des victimes", souligne le communiqué.

Le Maroc "exhorte toutes les forces politiques au Liban à demeurer attachées à l’unité nationale et à faire preuve de sagesse et de clairvoyance pour faire avorter les tentatives visant à entrainer le pays et la région tout entière dans la spirale de la violence et des hostilités", ajoute la même source.

Le ministère rappelle que cet attentat horrible dans le quartier d’Al Achrafiya a coûté la vie à huit personnes, dont le chef des Forces de sécurité intérieure du Liban, le général Wissam Al Hassan, fait 80 blessés parmi les civils innocents et causé des dégâts matériels importants.

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.

Ce site Web utilise des cookies pour améliorer votre expérience. Nous supposerons que vous êtes d'accord avec cela, mais vous pouvez vous désinscrire si vous le souhaitez. J'accepte Lire la suite