Affrontements sur l’Esplanade des mosquées: Hollande exprime sa “vive préoccupation”

Le président français François Hollande a fait part, mercredi, de sa vive préoccupation face à la multiplication des affrontements violents sur et autour de l’Esplanade des Mosquées à Al Qods-Est, lors d’un entretien mercredi avec le Roi Abdallah II de Jordanie.

"Le chef de l’Etat français a mis l’accent sur la nécessité de tout mettre en œuvre pour apaiser la situation", indique un communiqué rendu public par la présidence de la République française.

Soulignant que toute remise en cause du statu quo de 1967 concernant l’Esplanade des Mosquées serait porteuse de grands risques de déstabilisation, le président Hollande a marqué l’attachement de la France au plein respect des Lieux saints.

Selon l’Elysée, ces événements illustrent à nouveau l’importance d’une reprise rapide des pourparlers pour progresser vers une résolution du conflit.

"C’est le sens du nouvel accompagnement international du processus de paix dont la France a proposé la mise en place, afin de favoriser la création d’un Etat palestinien indépendant, souverain et viable, vivant en paix et en sécurité aux côtés d’Israël", a-t-on fait valoir de même source.

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.

Ce site Web utilise des cookies pour améliorer votre expérience. Nous supposerons que vous êtes d'accord avec cela, mais vous pouvez vous désinscrire si vous le souhaitez. J'accepte Lire la suite