Instauration du pass vaccinal au Maroc

Le pass vaccinal entre en vigueur le 21 octobre au Maroc et devient obligatoire.

Le pass sanitaire doit permettre à son détenteur d’accéder aux administrations publiques, semi-publiques et privées, aux établissements hôteliers et touristiques, aux restaurants, cafés, espaces fermés, commerces, salles de sport et de voyager.

Le gouvernement marocain a dû attendre  que le nombre de personnes ayant reçu les deux doses de vaccin dépasse les 70% de la population cible pour généraliser le pass vaccinal à plusieurs activités du quotidien et à l’accès à l’espace public.

Les autorités marocaines introduisent aussi une condition pour la validité du pass vaccinal. Si au bout de six mois après la deuxième dose de vaccin anti-Covid-19, son détenteur ne se fait pas à nouveau vacciner, il deviendra “obsolète”, a déclaré le ministre de la Santé et de la Protection sociale, Khalid Aït Taleb.

Le ministre marocain de la Santé n’exclut pas une nouvelle vague épidémique et appelle à accélérer la vaccination. “Nous sommes proches d’atteindre l’immunité collective au niveau national. Cependant, est-ce suffisant ? Le Maroc n’est pas isolé du reste du monde et on observe une inégalité dans la répartition des vaccins sur le plan international“, dit-il.

Depuis le début de l’épidémie le 2 mars 2020, le Maroc a enregistré plus de 942 000 cas dont 14 566 décès.

 

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.

Ce site Web utilise des cookies pour améliorer votre expérience. Nous supposerons que vous êtes d'accord avec cela, mais vous pouvez vous désinscrire si vous le souhaitez. J'accepte Lire la suite