Washington met en avant l’agenda de réformes du roi Mohammed VI

L’agenda de réformes, mené par le Maroc sous la conduite du roi  Mohammed VI, a été au centre de l’entretien, lundi à Washington, entre le ministre des Affaires étrangères, de la coopération africaine et des Marocains résidant à l’étranger, Nasser Bourita, et le Secrétaire d’Etat américain, Antony Blinken.

Dans un communiqué diffusé à l’issue de cette rencontre, le porte-parole du Département d’Etat, Ned Price, a indiqué que MM. Bourita et Blinken ont “discuté des efforts du gouvernement marocain nouvellement formé pour faire avancer l’agenda de réformes de SM le Roi” dans divers domaines, dont la promotion des droits de l’Homme et des libertés fondamentales, rappelant “le dialogue fructueux” qui existe à cet égard entre les États-Unis et le Royaume.

Le chef de la diplomatie américaine a tenu à rappeler, à cette occasion, le partenariat “solide et de longue date” unissant Washington et Rabat ainsi que la volonté des Etats-Unis de le consolider davantage.

Dans un message que vient d’adresser au roi Mohammed VI le président des Etats-Unis, à l’occasion du 66ème anniversaire de l’Indépendance du Royaume, M. Joe Biden avait mis l’accent sur les relations de longue date et les valeurs communes partagées par les deux pays, à la faveur d’un partenariat de 235 ans, initié par la signature du Traité de paix et d’amitié entre les États-Unis et le Maroc en 1786.

“Nous nous réjouissons à la perspective d’approfondir nos engagements communs, d’investir dans la prospérité mutuelle et de nous appuyer sur ce partenariat inébranlable. Notre intérêt commun pour la paix, la sécurité et la stabilité en Afrique du Nord constitue une base solide pour une collaboration et un engagement continus”, a souligné le président américain dans ce message.

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.

Ce site Web utilise des cookies pour améliorer votre expérience. Nous supposerons que vous êtes d'accord avec cela, mais vous pouvez vous désinscrire si vous le souhaitez. J'accepte Lire la suite