Syrie: le chef de la diplomatie de l’UE à Ankara pour des discussions à “haut niveau”

Le chef de la diplomatie européenne, Josep Borrell, se rend à Ankara mardi et mercredi pour des discussions à “haut niveau” sur la situation dans la province d’Idleb, dans le nord-ouest de la Syrie, a annoncé l’UE dans un communiqué.

Accompagné par le commissaire européen à la Gestion des crises, Janez Lenarcic, l’Espagnol échangera avec des responsables turcs sur les “conséquences humanitaires pour la population civile sur le terrain” du conflit en Syrie, “ainsi que de la situation des réfugiés syriens en Turquie”.

“Au cours de leur visite à Ankara, ils rencontreront des interlocuteurs de haut niveau des autorités turques”, est-il indiqué dans le communiqué, sans autre précision.

Ce déplacement se tient avant une réunion des ministres des Affaires étrangères de l’UE jeudi et vendredi à Zagreb, présidée par M. Borrell, pendant laquelle les tensions avec la Turquie et le conflit en Syrie seront à l’ordre du jour.

Josep Borrell s’était inquiété vendredi d’un “risque de confrontation militaire internationale majeure” en Syrie.

Le commissaire Lenarcic poursuivra de son côté son séjour en Turquie par une visite des “installations pour réfugiés de Gaziantep (sud-est)”.

Le président turc Recep Tayyip Erdogan a sommé lundi l’Europe de “prendre sa part du fardeau” dans l’accueil de migrants et des réfugiés de Syrie après leur avoir ouvert les portes vers le Vieux continent dans une tentative d’obtenir davantage de soutien occidental en Syrie.

“Depuis que nous avons ouvert nos frontières, le nombre de ceux qui se sont dirigés vers l’Europe a atteint les centaines de milliers. Bientôt, ce nombre s’exprimera en millions”, a affirmé M. Erdogan.

Plusieurs milliers de migrants et de réfugiés sont massés le long des 212 km de la frontière terrestre gréco-turque qui borde le fleuve Evros (nommé Meritsa côté turc) dans l’attente de pouvoir passer en Grèce. L’Organisation internationale des migrations (OIM) a estimé leur nombre à quelque 13.000 ce week-end.

Une augmentation des arrivées est également enregistrée par la mer dans les îles de l’Egée, en face de la Turquie.

La présidente de la Commission européenne Ursula von der Leyen se rend mardi à la frontière grecque avec le Premier ministre grec Kyriakos Mitsotakis et les présidents du Conseil et du Parlement européens, Charles Michel et David Sassoli.

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.

Ce site Web utilise des cookies pour améliorer votre expérience. Nous supposerons que vous êtes d'accord avec cela, mais vous pouvez vous désinscrire si vous le souhaitez. J'accepte Lire la suite