Syrie: Kofi Annan souligne qu’il “a besoin de l’aide” de la Chine

L’émissaire de l’ONU et de la Ligue arabe Kofi Annan a souligné mardi à Pékin qu’il "a besoin de l’aide" de la Chine pour résoudre la crise en Syrie, lors d’un entretien avec le Premier ministre chinois Wen Jiabao.

"Je ne peux pas faire ce travail tout seul, j’ai besoin d’aide et de soutien, et de soutien et de conseils de pays comme le vô tre et c’est pourquoi je suis ici" dans la capitale chinoise, a déclaré M. Annan, dont le plan de paix pour la Syrie a reçu le soutien de la Chine.

Le chef du gouvernement chinois a pour sa part estimé que la déclaration de l’ONU appelant à la fin des violences, votée par Moscou et Pékin, reflétait "le niveau élevé d’inquiétude et l’important consensus auquel est parvenu la communauté internationale sur la question syrienne".

La Russie et la Chine, fidèles alliés de Damas, ont bloqué deux résolutions du Conseil de sécurité de l’ONU condamnant la répression en Syrie qui a fait plus de 9.100 morts, selon l’Observatoire syrien des droits de l’Homme (OSDH).

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.

Ce site Web utilise des cookies pour améliorer votre expérience. Nous supposerons que vous êtes d'accord avec cela, mais vous pouvez vous désinscrire si vous le souhaitez. J'accepte Lire la suite