Syrie : entretiens “constructifs” à Genève

Des entretiens "constructifs" sur la Syrie ont eu lieu dimanche à Genève entre Lakhdar Brahimi, envoyé spécial de l’ONU et de la Ligue arabe sur la Syrie, des représentants de la Russie et des Etats-Unis, selon un communiqué publié par l’ONU.

La Russie était représentée par le vice-ministre russe des Affaires étrangères Mikhaïl Bogdanov et les Etats-Unis par le secrétaire d’Etat adjoint William Burns.

Cette rencontre faisait suite à la réunion tripartite le 6 décembre dernier à Dublin entre la secrétaire d’Etat américaine Hillary Clinton, le ministre russe des Affaires étrangères Sergueï Lavrov et M. Brahimi.

"La réunion a été constructive et s’est déroulée dans un esprit de coopération", indique le communiqué de l’ONU.

Les participants ont cherché à faire "avancer le processus de paix et à mobiliser davantage d’action internationale en faveur d’une solution politique à la crise syrienne".

Enfin, les trois parties ont "réaffirmé" que la "situation en Syrie était mauvaise et ne cessait d’empirer".

Selon elles, "un processus politique pour mettre fin à la crise en Syrie est nécessaire et toujours possible".

Selon un porte-parole de l’ONU, la réunion de dimanche a eu lieu dans la plus grande discrétion et à huis clos.

Une nouvelle réunion est prévue, mais ni le lieu ni la date n’ont été communiqués.

A Doha, le secrétaire général de la Ligue arabe, Nabil al-Arabi, a espéré dimanche un rapprochement entre les Etats-Unis et la Russie sur la Syrie pour faciliter un règlement à l’Onu de la crise dans ce pays.

M. Arabi s’est exprimé en marge d’une réunion à Doha du comité ministériel arabe sur la Syrie.

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.

Ce site Web utilise des cookies pour améliorer votre expérience. Nous supposerons que vous êtes d'accord avec cela, mais vous pouvez vous désinscrire si vous le souhaitez. J'accepte Lire la suite