Sur France2, l’émission “La Fête de la chanson à l’orientale” offre une belle vitrine à Marrakech

Pour donner un avant-goût de l’émission “La Fête de la chanson à l’orientale”, enregistrée à Marrakech et diffusée ce soir en prime time sur la chaîne publique France 2, les équipes de la productrice Daniela Lumbroso et de l’Office marocain de tourisme à Paris (ONMT) ont réussi leur pari avec à la clé une belle soirée de partage et de rencontres des cultures.

“C’est une grande fierté et un immense honneur pour l’IMA d’être associé à cet évènement sur les musiques orientales”, a déclaré le président de l’institut du monde arabe Jack Lang, en présence de l’ambassadeur du Maroc en France, Chakib Benmoussa, du président de la Fondation nationale des musées du Maroc, Mehdi Qotbi, de la Secrétaire d’Etat française chargée des personnes handicapées, Sophie Cluzel, du délégué à Paris de l’ONMT, KhalId Mimmi, du nouveau secrétaire général du groupe France Télévisions, Christophe Tardieu, du président-fondateur de l’Orchestre philarmonique du Maroc, Farid Bensaïd, ainsi que de nombreuses autres personnalités.

 

Daniela Lumbroso, Chakib Benmoussa, Jack Lang, Mehdi Qotbi, Khaled Mimmi.

Pour la productrice de l’émission Daniela Lumbroso, “cette émission fait rêver et ramène le soleil de Marrakech en France” et permet de “retrouver la sensualité de la musique orientale et aussi les valeurs de partage et d’harmonie”.

Christophe Tardieu, le groupe France Télévisions s’est dit quant à lui est “extrêmement fier que France2 diffuse “cette formidable émission qui va surprendre tous nos spectateurs et qui va surtout redonner de la joie, de la gaité, de l’entrain et du bonheur, ces choses que l’on essaye de retrouver petit à petit”.

Des people, des personnalités comme le publicitaire Jacques Séguéla ou le producteur de documentaires Serge Moati et des stars de la chanson française étaient également présentes, dont celles qui ont notamment bercé de leurs belles mélodies des générations entières, Adamo et Nicoletta, une vraie amoureuse du Maroc, et Dany Brillant, Barbara Pravi, Farrah El Dibany (lauréate de l’académie de l’Opéra de Paris), ainsi que le célèbre auteur-compositeur André Manoukian aux commandes de l’émission avec Laury Thilleman.

C’est dans le décor enchanteur du Palais Salman de la cité ocre que les stars de la scène française et méditerranéenne se sont prêtées au jeu du chant oriental en réinterprétant les plus belles chansons du répertoire français. Des reprises inédites en duos ou en solo avec toute la beauté de la musique orientale ont été entonnées par les artistes, comme Carla Bruni, Gims, Amir, Amel Bent, Dany Brillant, Manal, Dadju, Nicoletta, Barbara Pravi, Claudio Capéo, Vitaa, Enrico Macias, Slimane, Camélia Jordana, Abu, Vincent Niclo, Nacash, Chico et les Gypsies, ainsi que les Marocaines Hasna et Manal et bien d’autres.

Amel Bent, Vitaa et Camélia Jordana ont chanté ensemble pour la première fois en arabe les fameux tubs du raï Aïcha, Ya rayah ou Abdel Kader.

Les chanteurs ont été accompagnés par trois orchestres (philarmonique, rythmique et oriental) durant leurs prestations respectives sur scène. L’Orchestre Philharmonique du Maroc et des élèves du programme INDH Mazaya, portée par la Fondation Ténor pour la Culture, a été dirigée par la pianiste-concertiste Dina Bensaïd.

“La Fête de la Chanson à l’Orientale”, enregistrée le 18 juin 2021 et qui offre une belle vitrine à Marrakech, sera ultérieurement programmée à l’international sur le réseau TV5 Monde et 2M Maroc.

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.

Ce site Web utilise des cookies pour améliorer votre expérience. Nous supposerons que vous êtes d'accord avec cela, mais vous pouvez vous désinscrire si vous le souhaitez. J'accepte Lire la suite