Rachida Dati aurait menti sur sa déclaration de transparence financière

L’ex ministre de la justice gagnerait “huit fois plus que ce qu’elle dit”, affirme le magazine Le Point

Rachida Dati aurait menti sur ses émoluments. C’est du moins ce qu’affirme Le Point. Sur son site internet, le magazine écrit que l’Eurodéputé (UMP) aurait perçu l’année dernière "512.416 euros d’honoraires d’avocat, auxquels s’ajoute une rémunération de 98.000 euros en tant qu’élue" alors que l’ex-Garde des Sceaux aurait, chiffré ses "activités annexes à plus de 10.000 euros par mois" dans sa déclaration de transparence financière exigée par le Parlement européen.

Selon la chaîne I>TELE, l’ONG bruxelloise Friends of the Earth Europe aurait adressé début novembre un courrier à Rachida Dati, demeuré sans réponse. L’ONG l’interrogeait sur ses rapport avec le groupe GDF Suez, ce qui "n’apparaîtrait pas dans la déclaration d’intérêt financier de l’eurodéputée."

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.

Ce site Web utilise des cookies pour améliorer votre expérience. Nous supposerons que vous êtes d'accord avec cela, mais vous pouvez vous désinscrire si vous le souhaitez. J'accepte Lire la suite