Pour Washington, les accords entre le Maroc et Israël sont un “tournant” au service d’une paix globale au Proche-Orient

Le rétablissement des relations diplomatiques entre le Maroc et Israël constitue un “tournant” qui a approfondi des liens historiques existants, ce qui est de nature à favoriser “une paix plus large au Proche-Orient”, a affirmé la secrétaire adjointe par intérim du département d’État pour le Bureau des Affaires du Proche-Orient, Yael Lempert.

“Nous considérons l’accord de normalisation maroco-israélien non seulement comme un élément positif pour Israël et le Maroc individuellement, mais aussi comme un accord qui contribuera à la stabilité de la région et un élément vraiment important pour atteindre nos objectifs stratégiques”, a souligné la responsable du département d’Etat, jeudi soir à Washington, à l’occasion d’une cérémonie marquant le 1er anniversaire de la reprise des relations diplomatiques maroco-israéliennes dans le cadre de l’accord tripartite Maroc-Israël-USA.

“Une relation forte entre Israël et le Maroc a le potentiel de contribuer à une paix plus large au Moyen-Orient, y compris entre les Israéliens et les Palestiniens”, a-t-elle dit.

“Nous marquons l’anniversaire d’un accord qui représente un tournant, et qui démontre au monde entier que de grandes choses sont possibles», a en outre indiqué Mme Lempert.

Revenant sur les liens séculaires entre le Royaume et la communauté juive, la responsable américaine a noté qu’ils « sont parmi les plus anciennes au monde”.

“Juste au coin de la légation américaine à Tanger, se trouve l’un des plus anciens cimetières juifs de la ville, aujourd’hui maintenu par des gardiens musulmans, un témoignage de l’incroyable tradition de tolérance religieuse du Maroc”, a-t-elle souligné.

Pour Mme Lempert, le processus de rétablissement des relations diplomatiques a “ravivé et approfondi les liens historiques entre le Maroc et Israël”.

A cet égard, elle a fait savoir que les Israéliens et les Marocains en tirent déjà profit car “le commerce et le tourisme se développent, créant de nouvelles opportunités pour tous, y compris les jeunes et les communautés marginalisées, les programmes culturels et les échanges universitaires comblent les fossés et renforcent une culture de tolérance”.

Et de rappeler que tout récemment, Israël et le Maroc ont signé un protocole d’accord de coopération en matière de défense.

Les ambassades du Maroc et d’Israël aux Etats-Unis ont marqué avec éclat, à Washington, le premier anniversaire de l’accord tripartite Maroc-Israël-USA qui a enclenché une dynamique de coopération au service du développement et de la paix, avec notamment la reprise des relations diplomatiques maroco-israéliennes.

Présidée par l’ambassadeur du Royaume à Washington, Lalla Joumala Alaoui, et l’ambassadeur d’Israël, Michael Herzog, cette cérémonie, organisée en collaboration avec l’American Jewish Committee et le Watergate Group, s’est déroulée en présence de plusieurs invités de marque, dont des membres du Congrès américain, des diplomates et des représentants des milieux politique, économique et culturel de la capitale américaine.

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.

Ce site Web utilise des cookies pour améliorer votre expérience. Nous supposerons que vous êtes d'accord avec cela, mais vous pouvez vous désinscrire si vous le souhaitez. J'accepte Lire la suite