Paris: le conflit au Sahara “pénalise le Maghreb et empêche son intégration régionale”

Paris: le conflit au Sahara
La France a qualifié mercredi le plan d’autonomie marocain de "pas significatif" sur la voie du règlement du conflit au Sahara qui "pénalise le Maghreb dans son ensemble en empêchant tout progrès de son intégration régionale".

"La France considère que le Maroc a fait un pas significatif en présentant un plan d’autonomie qui constitue, non pas seulement pour la France, mais aussi pour le Conseil de Sécurité une base sérieuse et crédible de négociation", a indiqué le porte-parole du ministère français des Affaires étrangères, Bernard Valero.

"Ce conflit n’a que trop duré. Il pénalise le Maghreb dans son ensemble en empêchant tout progrès de son intégration régionale", a-t-il souligné lors d’un point de presse, insistant sur l’impératif que les négociations sous les auspices des Nations Unies "trouvent un second souffle".

La France, a-t-il rappelé, estime qu’"il est plus que jamais nécessaire" d’accélérer les efforts pour "trouver une solution politique, juste et durable à la question du Sahara".

Paris avait appelé mardi les parties au conflit à s’engager "résolument" dans les pourparlers informels sur le Sahara qui se tenaient à Manhasset, près de New York, "afin qu’une solution politique soit enfin trouvée" à cette question.

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.

Ce site Web utilise des cookies pour améliorer votre expérience. Nous supposerons que vous êtes d'accord avec cela, mais vous pouvez vous désinscrire si vous le souhaitez. J'accepte Lire la suite