Manuel Valls: “ce n’est pas à Nadine Morano d’expliquer qui est Français et qui ne l’est pas”

Invité d’Europe 1 lundi matin quelques minutes après la ministre de l’Apprentissage Nadine Morano, Manuel Valls a tenu à réagir à ses propos sur "les drapeaux étrangers" vus dans la foule lors du rassemblement place de la Bastille, à Paris. "J’ai passé la soirée place de la Bastille, je n’y ai pas vu Nadine Morano", a d’abord lancé le directeur de la campagne du candidat socialiste, par ailleurs pressenti pour devenir Premier ministre.

"Il y a un sentiment de double appartenance qui existe. La Marseillaise a été entonnée par ces dizaines de milliers de citoyens, dont les jeunes des banlieues, ça m’a pris aux tripes. J’ai ressenti chez eux la fierté d’être français. Je n’avais jamais vu ça sauf dans les stades de foot, et encore. Nous sommes tous français", a ajouté Manuel Valls, avant de se faire plus saillant : "ce n’est pas à Nadine Morano d’expliquer qui est Français et qui ne l’est pas"

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.

Ce site Web utilise des cookies pour améliorer votre expérience. Nous supposerons que vous êtes d'accord avec cela, mais vous pouvez vous désinscrire si vous le souhaitez. J'accepte Lire la suite