L’UE appelle la Turquie à “sauvegarder sa démocratie parlementaire”

Les pays membres de l’Union européenne (UE) ont appelé, mardi, la Turquie à ‘’sauvegarder sa démocratie parlementaire, y compris le respect des droits de l’homme’’.

Dans un communiqué, publié en leurs noms, par la chef de la diplomatie de l’UE, Federica Mogherini, l’UE et ses États membres ont indiqué ‘’suivre avec la plus grande préoccupation les événements les plus récents en Turquie’’.

Ils ont affirmé que ‘’les actions contre le PKK, classé par l’UE et ses États membres comme une organisation terroriste, sont légitimes, mais doivent respecter pleinement les principes fondamentaux de la démocratie, de la proportionnalité et du respect des droits de l’homme’’.

Après avoir rappelé leur condamnation de la tentative de coup d’État du 15 juillet et leur reconnaissance de la nécessité pour la Turquie de prendre des ”mesures proportionnées”, l’UE et ses États membres ont demandé à Ankara de ‘’sauvegarder sa démocratie parlementaire, y compris le respect des droits de l’homme, les libertés fondamentales et le droit de chacun à un procès équitable, également en conformité avec ses engagements en tant que pays candidat’’. Ils ont appelé au ‘’retour à un processus politique crédible”, jugeant qu’un ‘’véritable dialogue politique est essentiel pour la démocratie et la stabilité du pays dans la région’’.

Les 28 pays membres de l’UE ont souligné qu’ils ‘’continueront de suivre et d’évaluer la situation de très près’’, tout en se disant ‘’prêts à poursuivre le dialogue politique avec la Turquie à tous les niveaux, dans le cadre établi’’.

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.

Ce site Web utilise des cookies pour améliorer votre expérience. Nous supposerons que vous êtes d'accord avec cela, mais vous pouvez vous désinscrire si vous le souhaitez. J'accepte Lire la suite