Indonésie: huit militaires tués dans deux attaques «séparatistes»

Huit soldats ont été tués, soit un nombre sans précédent en une seule journée, dans deux attaques distinctes survenues dans la province indonésienne de Papouasie, en proie à une rébellion indépendantiste larvée, a-t-on appris de source militaire. Vers 09h30 locales (00h30 GMT), un groupe de personnes non identifiées a ouvert le feu sur un poste de l’armée dans le district Puncak Jaya, dans le centre de la Papouasie indonésienne, tuant un soldat et en blessant un autre, a-t-il précisé. Lors d’une deuxième attaque, survenue une demi-heure plus tard dans le district voisin de Sinak, un autre groupe armé a fait feu sur une patrouille de neuf militaires, en tuant sept.

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.

Ce site Web utilise des cookies pour améliorer votre expérience. Nous supposerons que vous êtes d'accord avec cela, mais vous pouvez vous désinscrire si vous le souhaitez. J'accepte Lire la suite