Genest et Copé “récompensés” pour “les meilleurs propos racistes de l’année”

Genest et Copé
Lundi soir se tenaient en France les "Y’a bon awards", une cérémonie visant à récompenser "les meilleurs propos racistes de l’année". Les deux grands "gagnants" de la soirée sont Véronique Genest et Jean-François Copé.

La comédienne qui incarnait Julie Lescaut a reçu un prix pour son islamophobie assumée. Elle a obtenu la "banane d’or" de la "Super Patriote" pour s’être déclarée ouvertement islamophobe en septembre dernier et pour avoir déclaré que "l’islam est dangereux pour notre démocratie".

Le président de l’UMP a quant à lui reçu le prix "Territoires perdus de la République", pour sa description des quartiers où il peut être dangereux de consommer viennoiseries et autres douceurs chocolatées en période de Ramadan.

Les "Y’a bon awards", qui en sont à leur cinquième édition, ont été créés afin de lutter contre le racisme ordinaire. Les organisateurs décernent les prix aux côtés des membres de l’association antiraciste les Indivisibles.

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.

Ce site Web utilise des cookies pour améliorer votre expérience. Nous supposerons que vous êtes d'accord avec cela, mais vous pouvez vous désinscrire si vous le souhaitez. J'accepte Lire la suite