Exilés fiscaux: l’impôt pourrait rapporter “500 millions d’euros” (Sarkozy)

Nicolas Sarkozy a affirmé mardi soir que sa proposition de créer un impô t sur les revenus du capital des exilés fiscaux pourrait rapporter "500 millions d’euros".

"La taxe sur les exilés, ça peut rapporter 500 millions d’euros", a déclaré le président-candidat, lors d’un colloque sur les "défis de la compétitivité" organisé par le quotidien "Le Monde" et l’AFEP (Association française des entreprises privées).

Lundi soir, Nicolas Sarkozy a proposé sur TF1 la création d’un "impô t lié à la nationalité" afin que "tout exilé fiscal" soit soumis à une contribution à hauteur de "la différence" entre la somme qu’il verse à l’étranger, et ce qu’il aurait payé "sur les revenus de son capital en France".

Nicolas Sarkozy a jugé mardi ce principe d’un nouvel impô t "plus intelligent qu’une taxe à 75%", dans une pique adressée à son adversaire socialiste François Hollande, qui propose de son cô té de créer une tranche d’impô t à 75% sur les revenus supérieurs à un million d’euros par an.

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.

Ce site Web utilise des cookies pour améliorer votre expérience. Nous supposerons que vous êtes d'accord avec cela, mais vous pouvez vous désinscrire si vous le souhaitez. J'accepte Lire la suite