Egypte : dix soldats tués ou blessés dans une explosion dans le Nord-Sinaï selon l’armée

Dix soldats avaient été ou tués ou blessés dans une explosion qui visait un véhicule blindé dans la région agitée du Nord-Sinaï, a annoncé jeudi l’armée égyptienne.

“Un engin explosif a détonné, et a frappé un véhicule blindé dans la ville de Bir al-Abd”, dans le Nord-Sinaï, a déclaré Tamer al-Rifai, porte-parole de l’armée.

L’attaque a touché dix soldats, dont un officier, dont on ignore encore s’ils ont été tués et si oui, combien, ou seulement blessés, a ajouté le porte-parole sans donner davantage de précisions.

Aucun groupe n’a revendiqué l’attaque pour le moment.

Les forces de sécurité égyptiennes s’efforcent depuis des années de contenir l’insurrection dans la région, menée par un groupe local affilié à l’organisation Etat islamique (EI).

L’insurrection dans le nord du Sinaï s’est intensifiée après l’éviction par l’armée, en 2013, du président islamiste Mohamed Morsi à la suite d’importantes manifestations.

De nombreux soldats ou policiers ont trouvé la mort dans ces attaques ces dernières années.

L’armée a lancé en février 2018 une vaste opération “antiterroriste” dans la région mais aussi dans certaines parties du désert occidental, entre la vallée du Nil et la frontière avec la Libye.

Depuis son début, environ 845 jihadistes présumés ainsi que près de 60 militaires ont été tués dans des affrontements, selon les chiffres officiels. Aucun bilan vérifié de source indépendante n’est disponible et la région est largement interdite aux journalistes.

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.

Ce site Web utilise des cookies pour améliorer votre expérience. Nous supposerons que vous êtes d'accord avec cela, mais vous pouvez vous désinscrire si vous le souhaitez. J'accepte Lire la suite