Discussions “avancées” sur la revente des Mistral, l’Égypte au premier rang des acheteurs

Les discussions sur la reprise des deux navires de guerre Mistral, qui devaient initialement être vendus à la Russie, “sont relativement avancées” et pourraient se conclure par une vente à l’Egypte, a-t-on appris de sources au fait du dossier.

"Il y a effectivement des discussions qui sont relativement avancées sur la reprise des deux Mistral", a indiqué une des sources. "Normalement c’est l’Egypte. Sur quel financement? Il est clair qu’une partie du financement sera prise sur les aides des pays du Golfe qui lui sont données."

Cette information a été confirmée par une autre source au fait du dossier. Le groupe français DCNS, qui construit les Mistral, n’a pas souhaité faire de commentaires.

D’autres pays pourraient aussi être sur les rang, parmi lesquels la Malaisie, le Canada ou encore l’Inde.

La France a annoncé début août l’annulation de vente à la Russie des deux bâtiments de projection et de commandement (BPC) Mistral conclue en 2011 sous la présidence de Nicolas Sarkozy.

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.

Ce site Web utilise des cookies pour améliorer votre expérience. Nous supposerons que vous êtes d'accord avec cela, mais vous pouvez vous désinscrire si vous le souhaitez. J'accepte Lire la suite