Des membres de la diaspora marocaine observateurs du déroulement des élections du 8 septembre

Des membres de la diaspora marocaine à l’étranger, appartenant à des ONG, surveillent dans les bureaux de vote le déroulement des élections générales au Maroc de ce mercredi 8 septembre.

Si les Marocains du Monde sont toujours privés de droit de vote aux élections au Maroc, ils y participent comme observateurs à travers leurs ONG qui ont été accréditées par le Conseil national des droits de l’homme (CNDH) pour surveiller le déroulement des élections législatives, régionales et communales de ce mercredi.

A l’instar de Dynamic Maroc (France), composée d’élus franco-marocains, la délégation de cette association a été sur le pont dès l’ouverture des bureaux de vote et s’est répartie par petits groupes à Rabat, Témara, Skhirat et Salé.

“Dès les premières heures, on est mobilisé pour accomplir notre mission et nos engagements. Les observateurs ont rejoint les bureaux de vote qui leur étaient assignés”, a déclaré à Atlasinfo Said Laatiris, secrétaire général de Dynamic Maroc.

Déjà observateur aux élections législatives de 2016, Said Laatiris est totalement investi dans sa mission. “Nous avons visité des bureaux de vote à Rabat et Témara. On ne peut que constater qu’à l’heure actuelle, les élections se déroulent dans la sérénité et le calme”, a souligné M. Laatiris qui était accompagné notamment du député à l’Assemblée nationale française, M’jid El Gerrab.

Près de 18 millions de Marocains sont attendus aux bureaux de vote pour exprimer leur choix aux élections législatives, régionales et communales, qui se déroulent toutes en une seule journée, la première du genre dans l’histoire du Royaume.

Le scrutin d’aujourd’hui se caractérise par la participation d’une nouvelle génération d’électeurs, qui constituent environ 11,9%, soit 3,002 millions de jeunes qui vont voter pour la première fois.

La population en âge de voter s’élève à près de 25,226 millions de Marocains contre 23,211 millions en 2016, ce qui représente 69,5% de la population totale du Maroc, selon le Haut commissariat au Plan (HCP).

Un peu plus de la moitié de cette population sont des femmes (12,801 millions et 50,7%), précise le HCP dans une note publiée à l’occasion de cette triple élection du  8 septembre 2021.

Le taux de participation est le véritable enjeu des scrutins d’aujourd’hui. La participation avait plafonné à 43% lors des législatives de 2016.

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.

Ce site Web utilise des cookies pour améliorer votre expérience. Nous supposerons que vous êtes d'accord avec cela, mais vous pouvez vous désinscrire si vous le souhaitez. J'accepte Lire la suite