De “sérieux problèmes” dans la présidentielle russe, selon l’OSCE

Le chef des observateurs de l’OSCE (Organisation pour la sécurité et la coopération en Europe) a estimé lundi qu’il y avait des "problèmes sérieux" avec l’élection présidentielle russe de dimanche, remportée par Vladimir Poutine.

Avec un score de plus de 36% des voix, Vladimir Poutine obtient un troisième mandat au Kremlin, où il a régné de 2000 à 2008 avant de devoir céder la place à Dimitri Medvedev, ayant atteint la limite constitutionnelle de deux mandats présidentiels successifs.

L’opposition et des observateurs indépendants affirment que l’élection de dimanche a donné lieu à une vaste fraude.

Selon l’agence de presse ITAR-TASS, quelque 12.000 policiers te soldats devaient être mobilisés à Moscou lundi pour maintenir l’ordre en cas de contestation dans les rues de la capitale.

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.

Ce site Web utilise des cookies pour améliorer votre expérience. Nous supposerons que vous êtes d'accord avec cela, mais vous pouvez vous désinscrire si vous le souhaitez. J'accepte Lire la suite