Damas accuse les Etats-Unis de vouloir “internationaliser” la crise syrienne

Les déclarations américaines sur la Syrie sont une ingérence dans la mission des observateurs arabes déployée dans le pays pour s’enquérir de la situation sur le terrain, s’est indigné mercredi le porte-parole du ministère syrien des Affaires étrangères, Jihad Makdessi.

Dans un communiqué rendu public, M. Makdessi a affirmé que "les déclarations américaines (…) sont une ingérence flagrante dans la mission de la Ligue arabe, et une tentative injustifiée pour internationaliser "la crise en Syrie.

Mardi, les Etats-Unis ont indiqué que les autorités syriennes n’avaient pas respecté leurs engagements vis-à-vis de la Ligue arabe, qui a déployé une mission d’observation dans les villes syriennes en proie aux violences.

La Syrie est en proie depuis des mois à un mouvement de contestation réclamant le départ du président Bachar Al-Assad. Des violences ont émaillé les manifestations, faisant des milliers de morts et de blessés.

Damas attribue ces violences à des "gangs armés qui cherchent à déstabiliser le pays", dénonçant "un complot étranger" contre la Syrie.

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.

Ce site Web utilise des cookies pour améliorer votre expérience. Nous supposerons que vous êtes d'accord avec cela, mais vous pouvez vous désinscrire si vous le souhaitez. J'accepte Lire la suite