Consul du Maroc tué en Syrie: le roi Mohammed VI dénonce un crime “abject”

Consul du Maroc tué en Syrie: le roi Mohammed VI dénonce un crime
Le roi Mohammed VI a condamné jeudi "l’agression criminelle abjecte" ayant coûté la vie au consul honoraire du Maroc à Alep, en Syrie, et réitéré le "soutien permanent" du royaume au peuple syrien, dans un message à la famille de la victime.

Consul honoraire du Maroc à Alep depuis avril 2001, Mohamed Alaeddine Kiyali, de nationalité syrienne, a été tué mardi soir par des "hommes armés", dans une attaque qui a également fait au moins un autre mort.

Dans son message de condoléances, "le souverain exprime aux membres de la famille du défunt et, à travers elle au peuple syrien, sa grande tristesse et émotion, ainsi que sa forte condamnation de cette agression criminelle abjecte", rapporte l’agence marocaine MAP.

Cet acte "va à l’encontre des prescriptions de notre noble religion, de toutes les religions célestes, des valeurs humaines et des idéaux démocratiques", poursuit Mohammed VI.

Il réitère notamment "le soutien permanent du Maroc au vaillant peuple syrien, pour la réalisation de ses aspirations légitimes à la liberté, la démocratie et la dignité".

Le Maroc n’a plus d’ambassadeur en Syrie depuis novembre 2011. A cette époque, Rabat avait rappelé ce diplomate après une attaque contre son ambassade menée par des manifestants favorables au régime de Bachar al-Assad.

La Syrie est en proie à un conflit armé qui a fait plus de 41.000 morts depuis mars 2011, selon l’Observatoire syrien des droits de l’Homme (OSDH).

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.

Ce site Web utilise des cookies pour améliorer votre expérience. Nous supposerons que vous êtes d'accord avec cela, mais vous pouvez vous désinscrire si vous le souhaitez. J'accepte Lire la suite