Clinton: le nouveau gouvernement libyen confronté à “une tâche très complexe”

La secrétaire d’Etat américaine Hillary Clinton estime que les nouveaux dirigeants libyens sont confrontés à "une tâche très complexe", toute en promettant que son pays leur apportera son assistance, dans un entretien au Washington Post publié dimanche.

"Les dirigeants libyens, a-t-elle déclaré, ont devant eux une tâche politique très complexe et n’ont pas une grande expérience en politique".

Les nouvelles autorités libyennes devront avant tout unifier leur nation, a souligné Mme Clinton.

"C’est un immense défi", a-t-elle estimé. "Ils doivent trouver le moyen de réconcilier les différentes tendances politiques et les croyances religieuses. Il doivent unifier toutes les tribus et faire face à l’éternel rivalité existant entre l’est et l’ouest, entre Benghazi et Tripoli".

La secrétaire d’Etat américaine, optimiste, souligne toutefois que les nouveaux leaders libyens "sont des personnes réellement sensées" et que les cadres du pays, en dépit de tous les problèmes, ont survécu au conflit.

"Aussi, on va les aider autant que nous le pouvons", a-t-elle conclu.

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.

Ce site Web utilise des cookies pour améliorer votre expérience. Nous supposerons que vous êtes d'accord avec cela, mais vous pouvez vous désinscrire si vous le souhaitez. J'accepte Lire la suite