Après Pfizer, AstraZeneca préconise une 3ème dose

Après Pfizer-BioNTech, le président d’AstraZeneca, France Olivier Nataf, a annoncé, vendredi, que le laboratoire envisage lui aussi de demander une autorisation pour une 3ème dose de vaccin modifié qui serait plus efficace contre les variants.

Il s’agit de renforcer la protection immunitaire des personnes déjà vaccinées avec deux doses, face à l’émergence notamment du variant Delta, plus virulent et 60% plus transmissible, a souligné Nataf sur la chaîne d’information en continu Bfmtv.

“On pourra soumettre un dossier à l’Agence européenne du médicament pour une troisième injection éventuellement… C’est à l’étude en ce moment”, a-t-il déclaré.

Le laboratoire suédo-britannique affirme disposer “déjà de résultats préliminaires” démontrant une “protection supplémentaire” avec une troisième dose injectée six mois après la deuxième.

“On voit effectivement que le système immunitaire continue de réagir, continue à produire des anticorps, c’est extrêmement encourageant”, a relevé Olivier Nataf, ajoutant que le laboratoire réfléchit aussi à “l’utilisation d’un vaccin modifié pour être plus efficace contre les variants”, ‘lune des préoccupation majeures de la France, où la souche Delta devrait devenir dominante dès ce week-end.

L’alliance Pfizer/BioNTech avait annoncé la veille son intention de demander “dans les semaines qui viennent” l’autorisation pour une 3ème dose de son vaccin anti-Covid.

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.

Ce site Web utilise des cookies pour améliorer votre expérience. Nous supposerons que vous êtes d'accord avec cela, mais vous pouvez vous désinscrire si vous le souhaitez. J'accepte Lire la suite