Turquie: Erdogan menace de ne plus montrer aucune “tolérance”

Turquie: Erdogan menace de ne plus montrer aucune
Le Premier ministre turc Recep Tayyip Erdogan a assuré mardi que son gouvernement ne ferait plus preuve d’aucune "tolérance" envers les manifestants qui réclament depuis douze jours sa démission à travers toute la Turquie.

"Cette affaire est maintenant terminée. Nous ne montrerons plus de tolérance", a menacé M. Erdogan lors d’un discours devant les députés de son Parti de la justice et du développement (AKP) à Ankara, quelques heures après que la police a repris le contrôle de la place Taksim d’Istanbul.

La police turque a en effet repris mardi matin le contrôle de la place Taksim d’Istanbul aux manifestants qui exigent depuis douze jours la démission du Premier ministre Recep Tayyip Erdogan, une opération qui intervient à la veille de sa rencontre annoncée avec des représentants de la contestation.

Erdogan devant le parlement mardi a évoqué un bilan global de 4 morts après les événements en Turquie."Trois jeunes et un policier ont perdu la vie dans les événements" en Turquie, a annoncé le Premier ministre.

En présentant ce nouveau bilan, Erdogan a qualifié le policier de "martyr". Ce dernier est mort mercredi de ses blessures à la suite de la chute d’un pont en construction alors qu’il poursuivait des manifestants. Selon l’Association turque des médecins (TBB), les troubles qui secouent la Turquie depuis 12 jours ont fait, outre ces quatre morts, un total de 4.947 blessés.

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.

Ce site Web utilise des cookies pour améliorer votre expérience. Nous supposerons que vous êtes d'accord avec cela, mais vous pouvez vous désinscrire si vous le souhaitez. J'accepte Lire la suite