Otage décapité: poursuites judiciaires en Algérie contre 15 suspects

La justice algérienne a lancé des poursuites contre quinze personnes, actuellement en fuite, soupçonnées d’avoir participé à l’enlèvement et à l’assassinat de Hervé Gourdel, l’otage français décapité en Algérie, a indiqué jeudi une source judiciaire à l’AFP.

Abdelmalek Gouri, dit Khaled Abou Souleïmane, le chef de Jund al khalifa, le groupe qui a revendiqué l’assassinat de Hervé Gourdel, figure parmi les suspects poursuivis notamment pour “création d’un groupe armé terroriste”, “prise d’otage” et “assassinat avec préméditation”, a précisé cette source.

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.

Ce site Web utilise des cookies pour améliorer votre expérience. Nous supposerons que vous êtes d'accord avec cela, mais vous pouvez vous désinscrire si vous le souhaitez. J'accepte Lire la suite