Le rapatriement des Marocains bloqués “doit être bien préparé”” et la sécurité sanitaire des Marocains “garantie”

Le ministère marocain des Affaires Etrangères, de la Coopération Africaine et des Marocains Résidant à l’Etranger, a fait savoir que le rapatriement des Marocains bloqués doit être bien préparé” pour que “la sécurité sanitaire de tous les Marocains, sans exception, soit préservée”.

Dans un communiqué daté de ce mardi 21 avril, le ministère estime qu’il est “conscient des revendications de rapatriement” et “reste mobilisé face à la situation actuelle, qui est exceptionnelle” et qui  “doit être gérée de manière exceptionnelle”,

“Le rapatriement doit être bien préparé. Le rapatriement doit être réussi. Il faut que les conditions soient réunies de manière à ce que nous puissions relever ce défi, que nos compatriotes puissent rentrer auprès des leurs et que la sécurité sanitaire de tous les Marocains, sans exception, soit préservée, soit garantie”,  selon des éléments d’éclairage publiés sur le site du ministère diplomatie.ma

Selon cette note, “Le souhait général c’est qu’on puisse dépasser cette situation et que notre pays puisse surmonter cette conjoncture difficile pour reprendre la vie normale et pour que tout un chacun puisse regagner son domicile. Il n’en demeure pas moins qu’aucune action aussi efficace ou généreuse soit elle ne pourrait remplacer cet état de fait ni enlever la frustration que certains éprouvent”.

Toutefois, ajoute-t-on,  “c’est un moment où tout un chacun se doit de continuer de faire preuve de solidarité et de compréhension mais aussi de confiance et de responsabilité. Le confinement concerne également les postes consulaires et ambassades mais malgré cela nous continuons à fonctionner avec l’ensemble des effectifs pour parer à cette situation.”

“Les équipes consulaires, dévouées à cette cause, sont sereines, engagées, et conscientes de l’impact moral et psychologique de l’éloignement de certaines personnes, continueront à s’acquitter de leur devoir”, souligne la note, ajoutant que les missions et les postes continueront à faire leur travail, venir en aide aux citoyens qui sont dans le besoin, à les accompagner, avoir de leurs nouvelles, et à rester à leur écoute.

Ils sont plus de 19 000 Marocains bloqués dans le monde, dont près de 5 000 en France.

 

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.

Ce site Web utilise des cookies pour améliorer votre expérience. Nous supposerons que vous êtes d'accord avec cela, mais vous pouvez vous désinscrire si vous le souhaitez. J'accepte Lire la suite