Luc Ferry juge “extra mince” le bilan de Nicolas Sarkozy

Le président délégué du Conseil d’analyse de la société, Luc Ferry, juge "extraordinairement mince" le bilan de Nicolas Sarkozy, estimant que le niveau de "détestation" qu’il suscite est tel que "n’importe quel ténor socialiste aurait des bons sondages face à lui".

"Malgré des voeux de protection et la promesse de rouvrir quelques chantiers, son bilan reste extraordinairement mince", estime l’ancien ministre de l’Education de Jacques Chirac dans un entretien au Parisien, au lendemain des voeux télévisés du chef de l’Etat.

"On ne peut pas dire que la France soit en meilleur état qu’en 2007. Le chômage a augmenté, pas le pouvoir d’achat. L’école et les banlieues vont plus mal que jamais", poursuit-il, ajoutant toutefois que M. "Sarkozy a été très convaincant sur la scène internationale". S’il juge que le candidat socialiste François Hollande ne "semble pas encore avoir pris la mesure du poste", Luc Ferry ne s’étonne pas de le voir si haut dans les sondages.

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.

Ce site Web utilise des cookies pour améliorer votre expérience. Nous supposerons que vous êtes d'accord avec cela, mais vous pouvez vous désinscrire si vous le souhaitez. J'accepte Lire la suite