Le recteur de la mosquée de Paris pris en flagrant délit de mensonge

Chems eddine Hafiz a-t-il été convié ou pas à la cérémonie du 103e anniversaire de l’Armistice de 1918, sous le patronage du président Emmanuel Macron ? il aura fallu que l’Elysée tranche la question pour constater que le recteur de la mosquée de Paris a bien menti aux musulmans de France et que son indignations surjouée avait d’autres desseins.

La posture de victimisation endossée par M. Hafiz a été largement partagée sur les réseaux sociaux provoquant polémique et surenchère, doublée d’un communiqué incendiaire dans lequel le recteur de la mosquée de Paris assurait qu’aucun responsable de la mosquée de Paris n’avait été invité à la cérémonie de l’Armistice qui rendait aussi  hommage aux milliers de soldats musulmans morts pour la France lors de la première guerre mondiale.

Dans son communiqué, le recteur hafiz vilipendait une “défection méprisante” à son égard et “une action délibérée qui sape [nos] plus nobles missions”.

“Cette exclusion d’une cérémonie marquée par la présence de plusieurs organismes et représentants de chacun des cultes est une véritable humiliation pour les musulmans de France, que nous refusons de voir traiter en citoyens de seconde zone”, s’insurge-t-il encore, s’attaquant également au Conseil français du culte musulman et diffamant son président.

Selon le service de presse de l’Elysée citée par la Croix, l’Élysée atteste que la grande mosquée de Paris a bien été conviée aux cérémonies, dont elle compte toujours parmi les “invités immuables.Il n’y a aucune mauvaise intention derrière cela”.

Lire aussi: Armistice: les indignes insultes du recteur de la mosquée de Paris, Chems-edddine Hafiz

Alors que les musulmans de France sont accusés de tous les maux par des candidats déclarés ou non à l’élection présidentielle 2022, le recteur de la mosquée de Paris provoque une polémique inutile sur la base de déclaration mensongère dont la communauté musulmane se serait bien passée.

Avec cette dernière sortie, Chems eddine Hafiz n’a fait qu’exacerber les tensions et attiser les haines et confirme ainsi que son crédo, c’est diviser pour mieux briller. Mais tout ce qui brille n’est pas or !

 

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.

Ce site Web utilise des cookies pour améliorer votre expérience. Nous supposerons que vous êtes d'accord avec cela, mais vous pouvez vous désinscrire si vous le souhaitez. J'accepte Lire la suite