Le Maroc rouvre ses frontières ce lundi 7 février dans des conditions sanitaires strictes

 Depuis l’annonce de la réouverture officielle des frontières marocaines, à partir du 7 février courant, les aéroports du Maroc sont fin prêts pour assurer un accueil aux passagers dans des conditions sanitaires strictes.

La reprise des liaisons aériennes a été accueillie avec soulagement par les opérateurs du tourisme et les ressortissants marocains à l’étranger, certains bloqués depuis des semaines en raison de la flambée du variant Omicron au Maroc.

Cette réouverture s’accompagne de mesures restrictives strictes pour entrer sur le territoire marocain. Tout voyageur doit être vacciné, selon un communiqué du gouvernement.

En plus du pass vaccinal, il lui faut présenter à l’embarquement le résultat d’un test PCR négatif de moins de 48 heures.

A l’arrivée au Maroc, il est soumis à un test antigénique rapide et des tests PCR “aléatoires” seront effectués sur des groupes de passagers.

Enfin, pour les touristes, les autorités prévoient “la possibilité d’effectuer un test supplémentaire à l’hôtel ou au centre de résidence 48 heures après leur entrée sur le territoire”, précise le communiqué.

Les passagers testés positifs devront s’isoler dans leur lieu de résidence.

Marrakech-Ménara

Au niveau de la plateforme aéroportuaire de Marrakech-Ménara, à l’instar des autres aéroports du Royaume, la mobilisation se veut de taille par l’ensemble des services concernés, notamment dans ce contexte marqué par la propagation de la pandémie du nouveau coronavirus et les préparatifs pour la reprise du trafic aérien international au départ et à destination du Royaume, nécessitant davantage de vigilance.

L’ensemble des services, notamment l’Office National des Aéroports (ONDA), le ministère de la Santé et de la Protection Sociale via sa direction régionale, et les autres services concernés se sont mobilisés.

Dans un souci majeur de préserver la santé des passagers, à l’arrivée comme au départ de l’aéroport international Marrakech-Ménara, et les prévenir contre une infection à la Covid-19, une kyrielle de mesures préventives pratiques a été adoptée, allant du marquage au sol pour garantir la fluidité de la mobilité au sein de cet espace, la mise en place de pancartes de sensibilisation des passagers sur les mesures préventives à observer, le respect de la distanciation physique, la mise en place de distributeurs de gel hydro-alcoolique, outre des opérations de désinfection et stérilisation régulière des installations et des équipements.

Dans une déclaration à M24, M. Belout Mohamed, médecin responsable du service du contrôle sanitaire aux frontières à l’Aéroport international de Marrakech- Ménara, a fait savoir que le service de santé au niveau de cette structure aéroportuaire a comme tâche de contrôler tout ce qui est Pass sanitaire, les tests PCR pour tout passager entrant au territoire national, la température, outre la réalisation d’un test antigénique pour l’ensemble des passagers, ou encore des tests PCR de manière aléatoire.

Le ministère de la Santé et de la Protection Sociale a, de même, aménagé un centre de vaccination au niveau de cet aéroport afin de permettre aux personnes qui n’ont pas encore achevé le protocole vaccinal, de recevoir la troisième dose du vaccin anti-Covid, a-t-il poursuivi, notant qu’un effort sera aussi déployé afin de sensibiliser les passagers à ce qu’ils soient vaccinés.

Et de conclure que le ministère de tutelle a mis à leur disposition tous les équipements et la logistique nécessaires pour que cette opération puisse se dérouler dans d’excellentes conditions.

 

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.

Ce site Web utilise des cookies pour améliorer votre expérience. Nous supposerons que vous êtes d'accord avec cela, mais vous pouvez vous désinscrire si vous le souhaitez. J'accepte Lire la suite