La Ligue arabe condamne le tir de missiles par les milices houthies sur des villes saoudiennes

La Ligue des Etats arabes a condamné, lundi, le tir de missiles balistiques par les milices yéménites houthies ayant visé dimanche soir des villes saoudiennes.

La Ligue arabe condamne le tir de missiles balistiques de fabrication iranienne, dimanche soir, par les milices yéménites houthies sur des régions du Royaume d’Arabie Saoudite, notamment la capitale Ryad, souligne M. Mahmoud Afifi, porte-parole du secrétaire général de la Ligue arabe, dans un communiqué.

Le tir de missiles confirme la velléité de ces milices et de ceux qui les soutiennent de saper la sécurité et de déstabiliser le Royaume d’Arabie Saoudite, note le porte-parole, ajoutant que ces missiles ont visé des sites civils pouvant entraîner de lourdes pertes parmi les civils innocents et l’extension du conflit armé au Yémen aux régions voisines.

De tels actes criminels constituent ”une violation flagrante” de la résolution 2231 du Conseil de sécurité de l’ONU relative au programme balistique iranien et de la résolution 2216 qui impose un embargo sur les armes aux milices houthies qui sont soutenues par l’Iran, et qui opèrent en dehors de la légalité au Yémen, estime M. Mahmoud Afifi rappelant, dans ce contexte, la décision prise lors de la session extraordinaire du conseil ministériel de la Ligue des Etats arabes tenu le 19 novembre 2017.

Dimanche soir, les forces de défense anti-aérienne royales saoudiennes ont intercepté des missiles lancés depuis le Yémen contre l’Arabie Saoudite, tuant une personne et en blessant deux autres à Ryad, toutes de nationalité égyptienne, a rapporté l’Agence de presse saoudienne (SPA), citant le porte-parole de la coalition de soutien de la légalité au Yémen, le colonel Turki al Malki.

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.

Ce site Web utilise des cookies pour améliorer votre expérience. Nous supposerons que vous êtes d'accord avec cela, mais vous pouvez vous désinscrire si vous le souhaitez. J'accepte Lire la suite