Dans une vidéo, les Marocains bloqués lancent un appel pressent aux autorités pour les rapatrier

Dans une vidéo postée sur les réseaux sociaux, les Marocains bloqués à l’étranger livrent des témoignages poignants et lancent un appel pressent au gouvernement de leur pays pour les rapatrier sans tarder.

Ils sont plus de 22.000 marocains et marocaines bloqués à l’étranger depuis le début de la pandémie du coronavirus, dont plus de 5.600 en France.

Surpris par la fermeture des frontières aériennes, maritimes et terrestres pour limiter la propagation du virus, ces Marocains se sont retrouvés bloqués incapables de rejoindre leur pays. Malgré une prise en charge par les ambassades et les consulats pour certains d’entres eux, leur situation est de plus en plus difficile notamment en ce mois de ramadan.

نداء المغاربة العالقين بالخارج

نشارك هذا النداء لإيصال صوت المغاربة العالقين في الخارج منذ 13 مارس الماضيسيظل هذا الأمر إحدى النقط السوداء في تعامل الدولة مع الجائحة !

Publiée par ‎الحزب الاشتراكي الموحد مولاي رشيد ابن مسيك – PSU Ben Msik Moulay Rachid‎ sur Mercredi 6 mai 2020

En vue de dénouer la situation,  le ministre des Affaires étrangères, chargé des MRE, Nasser Bourita, avait évoqué le 23 avril un ” plan de rapatriement en cours d’élaboration”.

Intervenant devant la Commission des affaires étrangères, de la défense nationale, des affaires islamiques et des MRE, à la chambre des Représentants, M. Bourita avait expliqué que “le droit au retour est un droit naturel et indiscutable”, avant d’ajouter que “ce qui est évident n’est pas nécessairement approprié dans ce contexte exceptionnel”.

Selon le ministre, “l’opération doit se faire dans les meilleures conditions sans risque pour les bénéficiaires eux-mêmes, ni pour leur pays”.

Le Maroc, avait-il assuré, œuvre “à mettre en place le plus tôt possible les conditions d’un tel retour pour peu que le dispositif sanitaire soit prêt pour les accueillir”.

Et de préciser que “l’essentiel n’est pas le timing, mais l’impact d’une telle démarche sans surenchère et sans précipitation”.

lire aussi: Trois naissances parmi les Marocaines bloquées en France

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.

Ce site Web utilise des cookies pour améliorer votre expérience. Nous supposerons que vous êtes d'accord avec cela, mais vous pouvez vous désinscrire si vous le souhaitez. J'accepte Lire la suite