Conseil National des Imams de France: le CFCM reporte au 9 janvier 2022 son assemblée constitutive

Eu égard à la situation sanitaire, le Conseil Français du Culte Musulman (CFCM), qui avait appelé le 12 décembre prochain les imams de France à se réunir en assemblée constitutive du Conseil National des Imams de France, a décidé de reporter au 9 janvier.

“Compte tenu du nombre très important d’imams qui ont souhaité prendre part à cette Assemblée et de l’évolution de la situation épidémiologique de notre pays avec près de 50 000 contaminations journalières et un taux d’incidence supérieur à 300 pour la première fois depuis mi-avril dernier, cette assemblée initialement prévue pour le 12 décembre 2021 est reportée au 9 janvier 2022 de 13h30 à 17h30”, indique un communiqué du président du CFCM, Mohammed Moussaoui.

Le CFCM précise par ailleurs que les participants, inscrits recevront une invitation ainsi que les projets des textes fondateurs du Conseil National des Imams de France avant le 12 décembre 2021.

“Chaque participant inscrit pourra proposer jusqu’au 31 décembre 2021, des amendements aux projets de textes fondateurs du Conseil National des Imams de France”, poursuit le CFCM, ajoutant que pour une meilleure gestion du temps de l’Assemblée, “il est à préciser que les amendements qui seront discutés en priorité lors de l’Assemblée constituante du 9 janvier 2022 sont ceux reçus avant le 31 décembre 2021”.

Selon le communiqué, cette assemblée permettra de doter le culte musulman d’une instance représentative tirant sa légitimité des acteurs du terrain et de ceux qui sont au contact tous les jours avec les fidèles et les familles de confession musulmane.

Par cette démarche participative, le CFCM souhaite redonner la parole à tous les imams de France et aux responsables de mosquées qu’ils soient affiliés ou non à une fédération, souligne le communiqué.

“Dépasser les cloisonnements et les références aux origines dans lesquelles nous nous sommes enfermés trop longtemps et permettre l’émergence des compétences qui ont à cœur de servir le culte musulman, tel est notre vœu et notre objectif”, souligne-t-on de même source.

Pour le CFCM, “les Musulmans de France méritent une représentation de leur culte à même de répondre aux nombreux défis auxquels ils font face. Il appartient à chacun de prendre sa part de responsabilité en apportant sa contribution à la construction de cette représentation”.

 

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.

Ce site Web utilise des cookies pour améliorer votre expérience. Nous supposerons que vous êtes d'accord avec cela, mais vous pouvez vous désinscrire si vous le souhaitez. J'accepte Lire la suite