Schumacher: pas encore “hors de danger” mais “on a gagné du temps” (hôpital)

“Les heures à venir sont cruciales. Hier, une fenêtre d’amélioration de l’état du patient s’est présentée et en accord avec sa famille, nous avons opéré pour la deuxième fois durant deux heures avec succès”, précise Jean-François Payen, le chef du service de réanimation. “Le pronostic vital est toujours engagé mais l’état de Michael est meilleur qu’hier, la situation est stabilisée”, ajoute M. Chabardes. “Mais attention, il y a encore beaucoup de chemin”, précise t-il.

"Un nouveau scanner effectué face à une amélioration passagère de l’état de Michael Schumarcher a permis une nouvelle opération du cerveau la nuit dernière", selon la directrice de l’hôpital. "Nous n’avions pas de signe d’une aggravation des lésions et nous avons proposé une intervention chirurgicale qui permettait, dans la soirée, de traiter de façon efficace et avec une relative bonne efficacité de l’évacuation de la pression. La situation est mieux contrôlée qu’hier", selon les chirurgiens M. Payen et Chabardes du CHU.

La conférence de presse à l’hôpital de Grenoble précise aujourd’hui que les 48 premières heures du coma sont cruciales pour constater l’évolution positive ou négative de l’état de Michael Schumacher. Ensuite, les cinq jours suivants permettront, le cas échéant, de mesurer la gravité des lésions du cerveau.

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.

Ce site Web utilise des cookies pour améliorer votre expérience. Nous supposerons que vous êtes d'accord avec cela, mais vous pouvez vous désinscrire si vous le souhaitez. J'accepte Lire la suite