Pour Barroso, la France est “réactionnaire”, Hollande ne veut pa croire

Pour Barroso, la France est
Le président de la Commission européenne, José Manuel Barroso, a violemment critiqué lundi la volonté de la France d’exclure le secteur audiovisuel du mandat de négociations commerciales avec les Etats-Unis, qualifiant cette attitude de "réactionnaire".

"Cela fait partie de ce programme anti-mondialisation que je considère comme totalement réactionnaire", a déclaré José Manuel Barroso, dans un entretien publié par l’International Herald Tribune.

Le président de la Commission européenne a indiqué qu’il était favorable à la protection de la diversité culturelle mais sans mettre un cordon autour de l’Europe. "Certains (de ceux qui défendent l’exception culturelle) disent être de gauche mais ils sont en fait extrêmement

Le président français François Hollande a affirmé lundi qu’il ne voulait "pas croire" que le président de la Commission européenne José Manuel Barroso ait pu qualifier la France de "réactionnaire" en raison de sa défense de l’exception culturelle.

"Je ne veux pas croire que le président de la Commission européenne ait pu tenir des propos sur la France qui seraient ainsi formulés, pas même sur les artistes qui se seraient exprimés", a-t-il déclaré devant la presse à son arrivée à Lough Erne (Irlande du Nord) pour un sommet du G8.

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.

Ce site Web utilise des cookies pour améliorer votre expérience. Nous supposerons que vous êtes d'accord avec cela, mais vous pouvez vous désinscrire si vous le souhaitez. J'accepte Lire la suite