Mondial-2014 : La FIFA met en garde le Brésil à propos des retards

A 500 jours de la Coupe du monde de football 2014, la Fédération internationale de football (FIFA) a affirmé que le Brésil, pays hôte de cette compétition, ne pouvait se permettre de nouveaux retards dans les préparatifs des installations.

La Fifa a dû accepter à deux reprises de reporter la réception de quatre des six stades qui seront utilisés dans la Coupe des confédérations. Lundi, le secrétaire général de la Fifa, Jérôme Valcke, a fait savoir qu’il ne jouerait pas les prolongations au-delà de la date du 15 avril prévue pour la livraison.

"Nous ne pouvons aller au-delà de cette date. Il ne peut y avoir de délai supplémentaire. Tous les stades doivent être prêts à ce moment-là", a déclaré le Français après avoir inspecté les travaux du nouveau stade Mané Garrincha à Brasilia, où le Japon doit rencontrer le Brésil le 15 juin pour la Coupe des Confédération.

Le Brésil doit accueillir non seulement le Mondial 2014 (500.000 supporters attendus) mais aussi les Jeux olympiques d’été 2016 à Rio de Janeiro et, cette année en juin, en guise de répétition générale pour le Mondial, la Coupe des confédérations.

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.

Ce site Web utilise des cookies pour améliorer votre expérience. Nous supposerons que vous êtes d'accord avec cela, mais vous pouvez vous désinscrire si vous le souhaitez. J'accepte Lire la suite