L’Union des associations des marocains de l’Essonne va porter plainte contre les mercenaires du Polisario pour coups et blessures

L’Union des associations des marocains de l’Essonne va porter plainte contre des mercenaires du Polisario pour coups et blessures, à l’issue d’un rassemblement pacifique de Marocains de France pour soutenir la marocanité du Sahara.

Alors qu’un rassemblement de Marocains de France se tenait pacifiquement samedi Place de la République à Paris pour soutenir l’intervention responsable et courageuse du Maroc pour rétablir la libre circulation à El Guerguerat et pour défendre l’intégrité territoriale du Royaume, des mercenaires du Polisario se sont introduits de force et avec violence dans le sit-in munis de bâtons.

Un Baltagi du Polisario

“Notre rassemblement pour la marocanité du Sahara et contre les ennemis de notre pays se déroulait pacifiquement quand des mercenaires du Polisario, épaulés par des voyous brandissant des drapeaux de la “république” autoproclamée de Tindouf et de l’Algérie, ont surgi avec des bâtons pour attaquer les gens”, a déclaré à Atlasinfo Mohamed Rakoub, président de l’Union des associations des marocains de l’Essonne, président de l’association Amitié France-Maroc.

“J’ai reçu moi-même des coups en tentant de protéger une femme âgée qui était rouée de coups. Au total neuf personnes ont été blessées par ces baltagias”, a-t-il ajouté.

Mohamed Rakoub, président de l’Union des associations des marocains de l’Essonne

Et de souligner que l’Union des marocains de l’Essonne a décidé de porter plainte contre “ces mercenaires du Polisario et ces voyous qui les soutiennent”.

 

 

 

 

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.

Ce site Web utilise des cookies pour améliorer votre expérience. Nous supposerons que vous êtes d'accord avec cela, mais vous pouvez vous désinscrire si vous le souhaitez. J'accepte Lire la suite