La Turquie n’a livré que des “fusils de chasse” aux rebelles syriens

Le ministre turc de la Défense a démenti mardi des informations faisant état de la livraison d’armes de guerre par son pays à la rébellion syrienne, affirmant que l’équipement en question était essentiellement constitué de “fusils de chasse”.

"Aucune arme militaire n’a été livrée par la Turquie à la Syrie en 2013", a déclaré Ismet Yilmaz lors du débat budgétaire au Parlement.

M. Yilmaz réagissait à une information publiée lundi par le journal turc Hürriyet, qui affirmait sur la foi de documents officiels turcs et onusiens que le gouvernement islamo-conservateur d’Ankara avait livré 47 tonnes d’armes et de munitions à la rébellion syrienne depuis le mois de juin, malgré ses dénégations répétées.

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.

Ce site Web utilise des cookies pour améliorer votre expérience. Nous supposerons que vous êtes d'accord avec cela, mais vous pouvez vous désinscrire si vous le souhaitez. J'accepte Lire la suite