La Turquie annonce des sanctions économiques et financières contre la Syrie

La Turquie a décidé d’imposer des sanctions économiques et financières contre le régime syrien qui continue de réprimer dans le sang un mouvement de contestation, a déclaré mercredi le chef de la diplomatie turque Ahmet Davutoglu, cité par l’AFP.

Ces sanctions comprennent notamment un gel des transactions commerciales avec le gouvernement syrien ainsi qu’une mesure similaire entre les banques centrales turque et syrienne, a-t-il dit devant la presse à Ankara.

Depuis le déclenchement des manifestations contre le régime du président Bachar al-Assad en mars, la répression a fait plus de 3.500 morts selon l’ONU.

La Turquie, ancien allié régional et politique de la Syrie, a adopté une position de fermeté contre son voisin et a appelé au départ du président syrien.

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.

Ce site Web utilise des cookies pour améliorer votre expérience. Nous supposerons que vous êtes d'accord avec cela, mais vous pouvez vous désinscrire si vous le souhaitez. J'accepte Lire la suite