La crise du logement en Algérie, “un danger pour la stabilité du pays” (Premier ministre)

La crise du logement en Algérie "constitue un danger pour la stabilité du pays", a affirmé, mardi, le Premier ministre algérien, Abdelmalek Sellal, qui fait de la résolution de ce problème l’une des priorités de son gouvernement.

"Le logement est la première des priorités (…). Ce problème constitue un danger pour la stabilité du pays", a indiqué M. Sellal, lors de la présentation du programme de équipe devant le Conseil de la Nation (Sénat).

Le Premier ministre a ajouté que la construction de logements sera intensifiée et que "le Gouvernement s’attèlera à éradiquer toute la pression sociale par la satisfaction au maximum de la demande".

La distribution de logements a été à l’origine de plusieurs protestations parmi les mécontents à travers le pays.

Déclinant par ailleurs les actions prioritaires et urgentes du programme gouvernemental, M. Sellal a indiqué qu’elles s’orientent toutes vers le citoyen et ses préoccupations quotidiennes pour d’abord obtenir sa confiance.

"Il s’agit d’une réconciliation de notre société avec l’Etat et du citoyen avec son administration laquelle doit se rappeler, et à tout instant, qu’elle est au service du citoyen et pas l’inverse", a dit le Premier ministre cité par un communiqué transmis à la presse.

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.

Ce site Web utilise des cookies pour améliorer votre expérience. Nous supposerons que vous êtes d'accord avec cela, mais vous pouvez vous désinscrire si vous le souhaitez. J'accepte Lire la suite