Algérie: un ex-cadre militaire, extradé par Ankara, poursuivi pour trahison

Un ancien cadre militaire algérien, proche de l’ex-chef d’état-major Ahmed Gaïd Salah, est poursuivi pour haute trahison après avoir été extradé par la Turquie, a annoncé mardi soir le ministère de la Défense dans un communiqué.

L’adjudant-chef à la retraite Guermit Bounouira a été placé en détention provisoire par le parquet militaire de Blida, près d’Alger, en compagnie d’un autre accusé, le commandant Hichem Darouiche, est-il précisé dans le communiqué.

Par ailleurs, un mandat d’arrêt a été émis à l’encontre d’un troisième gradé, le général à la retraite Ghali Belksir, ancien patron de la Gendarmerie nationale, qui est en fuite, dans le cadre de la même affaire.

Les trois militaires sont accusés de “possession d’informations et de documents secrets pour les remettre à des agents d’un pays étranger”.

M. Bounouira, ancien secrétaire particulier du général Ahmed Gaïd Salah, avait été livré le 30 juillet aux autorités algériennes par la Turquie, où il s’était enfui. Ex-chef d’état-major et vice-ministre de la Défense, Ahmed Gaïd Salah est décédé d’une crise cardiaque le 23 décembre 2019.

Selon les médias algériens, M. Bounouira aurait tenté de “négocier sa naturalisation (en Turquie, NDLR) contre des documents qu’il aurait subtilisés du coffre-fort” d’Ahmed Gaïd Salah.

Selon ces mêmes sources, il aurait quitté le pays avec son épouse et ses deux enfants le 5 mars.

De nombreux officiers algériens sont poursuivis ou ont récemment été condamnés par la justice militaire pour corruption.

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.

Ce site Web utilise des cookies pour améliorer votre expérience. Nous supposerons que vous êtes d'accord avec cela, mais vous pouvez vous désinscrire si vous le souhaitez. J'accepte Lire la suite