“S’il y a entourloupe, j’annule l’arbitrage”, déclare Tapie

L’homme d’affaires, Bernard Tapie, affirme dans un entretien au Journal du Dimanche que "si l’on découvre la moindre entourloupe" dans son dossier, il annulera l’arbitrage.

L’ancien haut magistrat Pierre Estoup, l’un des trois juges du tribunal arbitral qui a décidé d’octroyer 403 millions d’euros à Bernard Tapie dans le litige l’opposant au Crédit Lyonnais, a été mis en examen pour escroquerie en bande organisée, les juges le soupçonnant d’avoir favorisé, avec d’autres, un arbitrage en faveur de l’homme d’affaires.

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.

Ce site Web utilise des cookies pour améliorer votre expérience. Nous supposerons que vous êtes d'accord avec cela, mais vous pouvez vous désinscrire si vous le souhaitez. J'accepte Lire la suite