Présidentielle 2012: Merkel trouve “normal” de soutenir Sarkozy

Présidentielle 2012: Merkel trouve
Angela Merkel, la chancelière allemande, a déclaré aujourd’hui à Paris qu’il était "normal de soutenir des partis amis", à propos du soutien qu’elle a apporté à Nicolas Sarkozy pour la présidentielle, lors d’une conférence de presse commune avec le président français.

"Je soutiens Nicolas Sarkozy sur tous les plans car nous appartenons à des partis amis", a déclaré Mme Merkel, interrogée sur le soutien qu’elle comptait apporter à ce dernier lorsqu’il aura officialisé sa candidature. "Il est normal que nous soutenons nos partis amis".

La chancelière allemande soutient le président Sarkozy dans la campagne électorale française, comme chef de l’Union chrétienne-démocrate (CDU) et non comme chef du gouvernement, avait précisé lundi matin à Berlin un porte-parole, après des critiques émises en Allemagne.

Benoît Hamon, porte-parole du Parti socialiste, a demandé à Nicolas Sarkozy de "se déclarer" le "plus vite possible" candidat à la présidentielle et de cesser d’utiliser "les moyens de l’Etat" pour faire campagne. "Il faut maintenant qu’il se déclare. La loyauté la plus élémentaire (nécessite) qu’il se déclare rapidement et qu’il cesse, lui et son gouvernement, d’utiliser les moyens de l’Etat, d’utiliser l’argent des contribuables français pour faire la campagne de l’UMP", a-t-il déclaré lors du point presse hebdomadaire du parti. "Je souhaite que cette situation soit clarifiée le plus vite possible", a-t-il ajouté.

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.

Ce site Web utilise des cookies pour améliorer votre expérience. Nous supposerons que vous êtes d'accord avec cela, mais vous pouvez vous désinscrire si vous le souhaitez. J'accepte Lire la suite