Obama “”Al-Qaïda” ouffre énormément”

Les documents récupérés dans la villa où a été tué Oussama ben Laden montrent qu’Al-Qaïda "souffre énormément" et est "incapable de remplacer efficacement" les hauts dirigeants du réseau qui ont été éliminés, a affirmé mercredi soir le président américain Barack Obama lors d’une déclaration solennelle depuis la Maison-Blanche au cours de laquelle il a annoncé le début du retrait américain d’Afghanistan.Ces documents indiquent que "Ben Laden était inquiet qu’Al-Qaïda se montre incapable de remplacer les chefs terroristes qui avaient été tués et du fait que (l’organisation) n’avait pas réussi à représenter l’Amérique comme une nation en guerre contre l’Islam", a indiqué le président. Al-Qaïda reste "dangereuse", a toutefois affirmé Barack Obama, appelant à la "vigilance". "Mais nous avons mis Al-Qaïda sur le chemin de la défaite et nous n’arrêterons pas tant que le travail ne sera pas accompli", a-t-il ajouté.Le chef d’Al-Qaïda a été éliminé le 2 mai par un commando américain alors qu’il se trouvait dans sa villa d’Abbottabad, à une centaine de kilomètres au nord d’Islamabad au Pakistan.

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.

Ce site Web utilise des cookies pour améliorer votre expérience. Nous supposerons que vous êtes d'accord avec cela, mais vous pouvez vous désinscrire si vous le souhaitez. J'accepte Lire la suite